L'AVC

Accident Vasculaire Cérébral

Révolution dans la prise en charge de l'AVC : L'Unité Neurovasculaire Mobile

Chaque année, 150 000 personnes sont touchées par un Accident Vasculaire Cérébral (AVC), faisant de cette condition la principale cause de handicap chronique chez l'adulte. On distingue 2 types d'AVC : les AVC ischémiques, résultant d'un caillot obstruant une artère (85% des cas), et les AVC hémorragiques, dus à la rupture d'une artère intracrânienne (15% des cas).

 

Pourquoi réagir rapidement face à un AVC ?

La prise en charge des AVC est une course contre la montre. Chaque minute compte, car lors d'un AVC ischémique, une partie du cerveau privée d'oxygène risque de subir des dommages irréversibles. Pour arrêter ce processus, deux traitements de reperfusion peuvent être utilisés : la thrombolyse intraveineuse et la thrombectomie mécanique. 

Le défi majeur est de réduire le temps entre l'apparition des symptômes et la mise en place de ces traitements.

 

L'Unité Neurovasculaire Mobile : une révolution dans la prise en charge des AVC

L'UNV mobile est une ambulance médicalisée équipée d'un scanner, d'un laboratoire biologique et d'une solution de télémédecine, avec à bord un médecin urgentiste ou neurologue, un manipulateur d'électro-radiologie et un ambulancier. Le scanner permet de distinguer avec certitude les types d'AVC et de démarrer le traitement approprié sur place. À Berlin, l'UNV mobile a permis de débuter la thrombolyse intraveineuse 25 minutes plus tôt que la prise en charge habituelle, ce qui a un impact considérable sur le pronostic des patients.

 

Le projet ASPHALT : une avancée majeure dans la recherche sur l'AVC

Le projet ASPHALT, financé par le Ministère des Solidarités et de la Santé, vise à démontrer l'efficacité de l'UNV mobile dans la réduction du handicap à long terme après un AVC ischémique. Cette étude randomisée de phase 3 impliquera le SAMU de Paris, les Sapeurs-Pompiers de Paris et 9 unités neurovasculaires parisiennes, avec une évaluation du handicap après 3 mois pour 450 patients.

En conclusion, l'Unité Neurovasculaire Mobile représente une avancée majeure dans la prise en charge des AVC, offrant la possibilité d'un traitement rapide et adapté dès les premiers symptômes. Le projet ASPHALT ouvre la voie à une nouvelle ère dans la lutte contre les AVC, avec des implications importantes pour la santé publique.

 

Les symptômes de l'AVC : 

Il est essentiel de reconnaître les symptômes d'un AVC, car une intervention rapide peut faire toute la différence dans le pronostic et la récupération du patient. Voici les symptômes les plus courants à surveiller, souvent décrits par l'acronyme FAST :

Face (Visage) : Une asymétrie faciale soudaine. Le visage peut être affaissé d'un côté, avec un sourire qui semble être tombé d'un seul côté.

Arms (Bras) : Une faiblesse soudaine dans un bras ou une jambe. Le patient peut avoir du mal à lever les bras et à les maintenir au-dessus de sa tête.

Speech (Parole) : Des difficultés soudaines à parler ou à comprendre la parole. Le discours peut être confus, inintelligible ou incompréhensible.

Time (Temps) : Si vous observez un ou plusieurs de ces symptômes, il est crucial d'agir rapidement. Chaque minute compte, et il est impératif d'appeler immédiatement les services d'urgence pour une prise en charge médicale urgente.

Il est également important de noter que d'autres symptômes peuvent être associés à un AVC, tels que des maux de tête sévères, une vision trouble, des vertiges, une perte soudaine de l'équilibre ou une coordination altérée. Si vous ou quelqu'un que vous connaissez présente l'un de ces signes, ne tardez pas à demander de l'aide médicale.

Les 2 types d'AVC

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.